mardi 30 août 2022

vendredi 29 juillet 2022

MESURES DE RESTRICTIONS DES USAGES DE L'EAU

Au 24 juillet 2022 :

- 8 bassins versants sont en crise (Vaudelle-Merdereau-Orthe, Affluents de la Sarthe médiane, Vive-Parence, Dué-Narais, Braye, Anille-Veuve-Tusson, Argance et Aune), 

- 4 bassins sont en alerte renforcée - NIVEAU 2 (Sarthe Aval, Gée, Vègre et Vaige-Taude-Erve) et 5 bassins versants sont en alerte (Sarthe amont, Orne Saosnoise, Deux Fonts, Huisne et Loir).

Des mesures de restriction ou  d'interdiction des usages de l’eau s’appliquent sur ces bassins.

Ces mesures concernent l’ensemble des usagers de l’eau (particuliers, collectivités,

Informations complètes sur le site de l’Etat en Sarthe :

http://www.sarthe.gouv.fr/la-gestion-de-l-eau-en-sarthe-en-periode-de-a1717.html

lundi 18 juillet 2022

Limitation d’accès au pont du bas-Bray

 La société Sixense chargée de l’expertise du pont du Bas-Bray (qui enjambe la voie verte) a mis en évidence des désordres et nous a alerté concernant un défaut majeur sur la structure de celui-ci et nous a signalé « un risque d’effondrement de l’ouvrage sous le poids d’un véhicule ».

Dans le souci de protéger les personnes et les biens, j’ai jugé utile de prendre un arrêté immédiat de limitation de la circulation aux seuls véhicules dont le poids est inférieur à 3,5 tonnes, comme préconisé par M. Priou.

Ce pont est la propriété de la commune. Il dessert une habitation et de nombreuses parcelles céréalières. Précédemment, le tonnage était limité à 10 tonnes et donc peu non adapté aux engins agricoles actuels..

Je suis conscient de la gêne pour les agriculteurs qui ont été les premiers informés par téléphone et par lettre recommandée. Dans les prochains jours, nous allons étudier des solutions alternatives pour qu’ils puissent accéder aux parcelles. La commune va engager des expertises complémentaires pour évaluer précisément la situation.

Le Maire

samedi 23 avril 2022

GRIPPE AVIAIRE


 Alors que l’épizootie d’Influenza aviaire connait une diffusion rapide et sans précédent, notamment en Pays-de-la-Loire, avec 799 foyers confirmés dans la région dont 1 en Sarthe et des mortalités très importantes, les mesures de protection de tous les oiseaux domestiques sont des mesures essentielles afin d’éviter la contamination des élevages sarthois. 

Des mesures réglementaires de biosécurité s’imposent à tous les éleveurs professionnels de volailles : mise à l’abri des volailles, changements de tenues et procédures de nettoyage désinfection à l’entrée de l’élevage…



Concernant les particuliers détenteurs de basses cours :

- l’élévation du niveau de risque qualifié d’ “élevé” impose la claustration ou mise sous filets des oiseaux des élevages non commerciaux pour éviter leur contamination par des oiseaux sauvages.

- Les aliments et l’eau de boisson doivent également être protégés des oiseaux sauvages.

- Tout contact avec un élevage professionnel est à proscrire,

- Toute mortalité ou symptômes suspects sont à signaler à un vétérinaire.

Il est obligatoire de déclarer les basses cours  auprès de la mairie par l’intermédiaire du document CERFA n°15472.